Kathleen Meier est une artiste française qui utilise un support photographique. Elle a appris la photographie à l’école artistique de l’école de Condé Nancy où elle a obtenu son diplôme en 2014. Son travail porte sur la psychologie humaine.

Elle explore notre subconscient et révèle comment nos expériences, notre culture et notre éducation dirigent nos sentiments. Elle appelle notre imagination car nous avons un rôle à jouer dans ses photographies. En 2015, Meier a publié son premier livre Hostilités Sourdes aux éditions ARP.

Huis Clos
La série confronte les téléspectateurs à un confinement suggestif, voulant savoir ce qui se passe en eux quand ils sont confrontés à une situation désespérée? Que ressentent-ils lorsqu’ils n’ont plus de lien avec le monde extérieur?

La désorientation et la perte de contact avec l’extérieur les placent dans un isolement physique et mental à la galerie art Marrakech et peuvent amener les spectateurs, de manière consciente ou inconsciente, à modifier, voire à modifier leur relation avec la réalité extérieure. Ce labyrinthe mène lentement à la maladie mentale.

Hostilités Sourdes
Mon projet implique le potentiel narratif de la photographie, afin de créer l’expérience d’un moment figé dans le temps du spectateur, comme un gel entre deux images d’un film, quelque chose va se passer ou se produire. Cependant, ce sont des images fixes et il y a toute sorte de présence humaine.

Nous ressentons alors une tension dans les photographies, notre imagination éveillée, fait appel à notre culture personnelle, à nos émotions, à nos expériences, afin de comprendre ce qui se passe et de mettre en place une histoire possible, un scénario à la photo.

Leave A Reply

Please enter your comment!
Please enter your name here